Esquisse d'atelier

Menu
signature du peintre
« Sirène » : l'équilibre et l'harmonie et même plus, du corps de la femme par la géométrie sacrée.
Zoom next back

« Sirène » - 50 x 65 cm

Proportions
Ce que nous entendons de nos jours par « proportions » est dangereusement erroné. Sans aucune stratégie, les mesures ne sont pas capables de donner du sens, ils ne livrent que des informations - comme les symptômes en médecine. Si vous enfermez quelque chose dans un rectangle d'or, il ne se transformera pas pour autant en or. La logique dorée existe bel et bien, mais il ne se limite pas à une comptabilité sommaire. C’est de la géométrie !

The basic structure The basic structure
Ce travail se base sur un carré. Avant de trouver l'échelle, l'unité de la grille, divisons ce carré par Phi, en bleu, et constituons une croix (grecque). Le cercle noir, qui fait la moitié du carré, correspond au bassin. Le cercle bleu, le résidu du carré moins un rectangle d'or, correspond à la tête.
The complements Compléments
Le cercle rouge est la multiplication par Phi du bleu. Et le noir est la moyenne des deux. Nous pouvons choisir l'unité, par exemple le diamètre du cercle bleu. Le carré 1 complète la composition sur la gauche. L'unité est donnée par la queue de la sirène. La tête est 1, la poitrine est Phi, et le bassin est (1+ Phi)/2 = Phi^2/2. Ces cercles montrent un concept très intéressant. Le bassin fait la moitié de la multiplication de la poitrine par elle-même (ou encore de la somme «tête + poitrine»). Une question philosophique que Platon devrait envisager un jour.

Image seule