Menu.

Le nombre d’or artistique

Le nombre d'or est un pilier de la géométrie sacrée.
Yvo Jacquier © Artiste peintre contemporain


Il est difficile d'isoler la pratique du nombre d'or de l'ensemble où il s'intègre : une géométrie de quadrillage qui met en oeuvre une dizaine de valeurs dont son vis-à-vis féminin : la √3.

Un clin d'oeil à l'Égypte Antique

Le solstice de Louxor montre la bissectrice dorée du triangle.

Nous commencerons par un phénomène troublant. Sur la table d'orientation, le solstice de Louxor révèle l'orientation de la bissectrice dorée du triangle sacré.

« Le soleil confia aux Égyptiens les secrets de la proportion dorée, et cette lumière leur parut divine. »


L'étude détaillée du phénomène.


La cathédrale de Dol-de-Bretagne

Cet exemple architectural est l’un des plus didactiques : cette cathédrale du XIII/XIVe siècle est entièrement construite avec les principes du nombre d’or. Le plan de la cathédrale de Dol-de-Bretagne est conçu avec le nombre d'or.
[ Autre étude ici ]

Les canons de l’imprimerie

La culture de la géométrie sacrée amorce son déclin à la fin de la Renaissance. Le développement de l’imprimerie relègue l’image dans un statut d’illustration. Pour autant, ce nouveau mode de diffusion porte la marque de la géométrie sacrée. La mise en page est organisée de façon très stricte, selon des Canons qui choisissent le nombre d’or pour principe. Les canons de l'imprimeries sont totalement dirigés par le nombre d'or.


Le Signe de Andreï Rublev

« La Sainte Trinité » - 1420/28
Le petit rectangle au front de l’autel de la Sainte Trinité n’a aucun rôle pictural classique : narratif, esthétique ou linguistique (signature, monogramme du Christ etc). Cette inscription insolite est une proclamation de l’iconographe : « Ce tableau met en oeuvre la géométrie sacrée pour se construire, et ce signe en est la porte ». Il suffit en effet de prolonger le rectangle jusqu’au sol pour constituer un rectangle doré. Le signe de Rublev dans sa Sainte Trinité esquisse un rectangne doré.
ARTICLE RELATIF :
LE SIGNE DE RUBLEV

La Vénus de Botticelli

« La naissance de Vénus » - 1485
Le format de l’oeuvre est en-soi une exposition didactique du nombre d’or, où tout s’organise autour du nombril de la Belle : « La naissance de Vénus » - cadre régi par le nombre d'or.

La spirale du temps, active et virile, prend son origine dans le ciel d’Ouranos, père de Vénus, et s’enroule autour d’un triangle d’or qui deviendra pentagramme : « La naissance de Vénus » - Le triangle doré et sa spirale.

La vesica piscis, apanage de Vénus, se combine alors à la figure reine de cette géométrie, le triangle sacré (3-4-5), pour constituer une magnifique figure de synthèse : « La naissance de Vénus » - La vesica piscis et les triangles sacrés.
Les rapports de φ et de la √3 sont ici parfaitement exposés. Ces éléments figurent à l’article consacré à la sexualité des nombres :
ARTICLE RELATIF :
LE SEXE DES NOMBRES

Une leçon de maître Dürer

« Autoportrait à la fourrure » - 1500
L’artiste, qui sera le grand architecte des tarots, explique les combinaisons du nombre d'or avec un cercle de rayon 1/φ². « Autoportrait à la fourrure » - Le cercle du nombre d'or.
La précision de cette indication au bout de l’index tient de la perfection cinq siècles après sa réalisation. « Autoportrait à la fourrure » - La précision du cercle du nombre d'or.

Le polyèdre de Dürer

« MELENCOLIA § I » - 1514
Un article fait la synthèse des éléments techniques qui ont permis de “comprendre” le fameux polyèdre de Dürer. Le nombre d’or et sa forme la plus développée, le pentagramme, permettent de réduire un problème mathématique en 3D au plus sommaire des arguments : le théorème de pythagore !


Texte complet au format PDF


Textes parallèles :

LE NOMBRE D'OR
Introduction
Le nombre d’or, si seul
L’histoire et les mathématiques
Les trois articles

LE NOMBRE D'OR MATHÉMATIQUE
Constructions géométriques simples
La géométrie pré-euclidienne
Les figures classiques du nombre d’or
Le nombre d’or et le calcul

L'HISTOIRE DU NOMBRE D'OR
I - Les noms du nombre d’or
II - De l’antiquité à la Renaissance
III - L’ère moderne : le mythe

LE NOMBRE D'OR DANS L'ART
Un clin d'oeil à l'Égypte Antique
La cathédrale de Dol-de-Bretagne
Les canons de l’imprimerie
Le Signe de Andreï Rublev
La Vénus de Botticelli
Une leçon de maître Dürer
Le polyèdre de Dürer

Compléments :

La Géométrie avec les Yeux
Reconstitution du corpus

Les mathématiques et l'art
Conférence à l'Université Charles de Prague