Menu.

L'infographiste

L'artiste contemporain peut être infographiste
par la maîtrise de son art et de l'outil informatique.
Yvo Jacquier © Artiste peintre contemporain


Avant-propos : le graphiste et l'illustrateur

Le graphiste est d'abord issu d'une école de graphisme, parfois d'une école d'arts appliqués. Son métier est de mettre le sens en images, principalement par la maîtrise de la lettre - la typographie, et l'équilibre de la mise en page - maquette, entre le texte et les images. De l'affiche au logotype, le graphiste pratique la précision sur les bases d'une compétence plastique et historique. Il utilise des illustrations ou des photos. Il sait évidemment se servir d'un ordinateur. Son travail est avant tout orienté vers l'imprimerie, l'édition papier; il est transposable sur Internet.

L'illustrateur est classiquement issu d'une école d'arts appliqués ou plastiques. Il utilise de plus en plus l'ordinateur, ne serait-ce que pour scanner ses dessins. Il peut comme le graphiste entrer dans l'équipe des concepteurs d'un site Web. Son travail est de commenter par l'image tout propos, quelle que soit sa longueur. Pochette, première de couverture, visuels et images jointes. Pour réagir à la concurrence du photographe, il a du au cours du 20ème siècle, renforcer son style et faire preuve d'originalité.


Infographiste : que fait-il ?

Infographie d'un flyer pour une campagne de promotion. Infographie d'un flyer pour une campagne de promotion.
Ce mot récent est un concept à la géométrie floue et variable. Il lui faut vivre sa vie pour trouver son équilibre dans le temps. L'étymologie de 'infographiste' rassemble le terme de graphiste et la racine de deux mots : information et/ou informatique. Ce mot fait une allusion évidente à l'ordinateur et aux programmes qui s'y rapportent. Le sens commun voit l'infographiste pratiquer son métier devant un écran d'ordinateur et produire des images, indépendamment du texte qu'elles accompagnent, avec toutes les pirouettes technologiques qui s'apparentent au dessin animé.

On ne peut pas le considérer comme une sorte de graphiste contemporain. Les savoirs se recoupent partiellement, mais le graphiste est un spécialiste de la typographie et du texte en tant que message.

Quels points communs a-t-il alors avec l'illustrateur ? La pratique de certains logiciels informatiques d'une part et la vocation des travaux d'autre part, qui font de l'infographiste un héritier affranchi de son ancêtre illustrateur. Ses productions sont souvent conçues comme un tout, texte et image ; et elles sont réalisées avec des technologies exigeantes et pointues. Enfin, le résultat est apprécié pour ses vertus essentiellement esthétiques.

Dans la conception de sites Web, l'infographiste est naturellement chargé de la charte graphique. Dans ce cas, il règle les rapports entre le texte et l'image de façon dynamique, sans pour autant en calculer tous les aspects en terme de référencement et de contenu. Leur sens est plus naturellement confié à l'architecte de l'information.


Infographie et communication

L' infographie participe à la communication. Elle habille l'information, qui se présente sous forme de texte écrit et d'image visuelle. L'infographie est la discipline par laquelle on met en forme cette information en vue de sa lecture sur un écran principalement. Imprimée, elle perd son interactivité.
"Art de présenter l'information textuelle et visuelle, pour la rendre lisible et dynamique."

Point important : cette définition de l'infographie reste sensible aux surprises de l'évolution technologique. D'une part, ça ne suppose pas qu'elle soit exploitable par différents outils de recherche. Ces outils peuvent être externes - moteurs de recherche, ou internes - programmes installés sur l'ordinateur pour gérer son potentiel d'information. D'autres part, l'outil informatique comme récepteur, peut évoluer. Le réseau Internet peut être supplanté par celui de différentes formes de télévisions. Les supports de mémoire type CD Rom sont déjà DVD. Que seront-ils demain ?


L'infographiste et l'information

L'infographiste ne structure pas l'information : il l'habille, il lui donne un look, il lui donne une forme visuelle.

D'autre part, il ne sépare plus le texte de l'image mais les associe - c'est la véritable révolution ! Les visuels font partie du texte au lieu de l'illustrer. L'image retrouve le sens qu'elle avait avant les ravages de l'écriture. Ce, grâce au principe de l'interaction : le fait de cliquer sur une image pour découvrir une autre page lui donne un sens. L'infographiste doit servir les mots et les images dans un contexte dynamique et interactif.

Un travail énorme de structuration de l'information attend l'infographiste et ses partenaires de travail (architecte de l'information) dans tous les domaines. L'ère de l'information ne fait que commencer.