La révélation de la Géométrie Sacrée permet une autre vision de l'Histoire passée et contemporaine, depuis le peinture de Rublev et Dürer jusqu'à la re-fondation du Mouvement Idéoréaliste.
La Géométrie Sacrée de composition
Le sens de la Géométrie Sacrée
Qu'est-ce que la géométrie sacrée ?
À quoi sert-elle, et quel est son intérêt pour notre monde “moderne et contemporain” ? Des réponses ont pris forme au fil de dix années d'études consacrées à l'art de la composition - particulièrement celui de la Renaissance. L'idée que l'on pouvait se faire de la géométrie sacrée a ainsi considérablement évolué. Paradoxalement, la méthode de recherche n'a cessé de se renforcer. Une discipline s'est même constituée, conséquence de son approche scientifique - assez nouvelle en histoire de l'art (pour en savoir plus...)

La composition est une très ancienne pratique qui consiste à préparer une trame géométrique pour un tableau ou un plan d'architecture. Les lignes de la composition guident le trait du dessin final, et elles sont gommées une fois l'oeuvre achevée. Pour permettre de reconstituer cette composition, les artistes laissent quelques signes ou repères. Parfois ces marques de composition sont même des leçons de géométrie sacrée (comme les deux “G” du tympan de Conques).

Cette géométrie est appelée sacrée car elle concerne au départ l'art religieux, y compris l'architecture. Elle se construit sur un quadrillage qui porte le diapason de l'unité. Cette culture multi-millénaire se démontre beaucoup plus précise qu'on se plaisait à le croire. L'homme n'a pas attendu la science pour raisonner sainement, particulièrement dans l'art sacré. Ainsi sur le plan théorique, cet usage est parfaitement cohérent et autonome. La géométrie y admet un strict minimum d'évidences, et tout le reste est démontré (fait nouveau). La reconstitution du cours intégral montre que les Égyptiens n'ont pas attendu les Grecs pour pratiquer les vraies mathématiques. Les termes génériques sont géométrie pré-euclidienne (elle précède celle que l'on apprend à l'école), géométrie égyptienne (même si les Mésopotamiens en savaient autant), et enfin « géométrie avec les yeux » (expression qui rappelle la façon dont elle fonctionne).
La symbolique et l'art de la composition
La précision du dessin (dans l'oeuvre finale) est le reflet de l'exactitude de la géométrie (pour la composition). L'étude doit se montrer très rigoureuse si elle veut révéler l'intégralité des figures géométriques. Elle s'assemblent en effet selon des systèmes complexes pour assumer leur rôle : porter le sens symbolique des oeuvres. Nous sommes habitués à comprendre les symboles comme si nous lisions le titre d'un livre sans l'ouvrir. De même une oeuvre peut montrer des personnages mais il est impossible de les comprendre sans faire intervenir la composition. Cet art ne se contente pas de mise en scène. Privé de texte et de mouvement, comment les personnages pourraient-ils livrer un message ? C'est à cela que sert la géométrie sacrée : à donner du sens aux éléments d'une oeuvre - et à l'oeuvre elle-même.

Le quadrillage et son unité
Avec son unité, le quadrillage sert à relier deux mondes. Le Dieu égyptien Horus, Dieu Faucon, les désigne de ses yeux. L'oeil droit ouvert est celui de l'archer, il vise les formes de la géométrie. L'oeil gauche est l'oeil oudjat, il se ferme pour calculer. La légende rapporte que cet oeil fut crevé au cours d'un combat. Et en effet sans les formes, l'art des nombres serait aveugle. De même sans les nombres, l'art des formes resterait muet. C'est par les nombres que l'interprétation des figures est possible. La mesure des longueurs, mais aussi celle des angles (et d'autres jeux subtiles) permet de poser des mots sur les figures. Les plus connus sont le 3 féminin et céleste et le 4 masculin et terrestre. Les rapports entre les formes et les nombres établissent un pont entre les hommes et les Dieux, et les Anciens considéraient la géométrie sacrée comme la langue de(s) Dieu(x).

La vaste culture de la géométrie sacrée fait preuve dans le temps et dans l'espace d'une formidable unité. Cette unité se rappelle de celle du quadrillage, et l'on retrouve son obsession dans les mouvements platoniciens et néoplatoniciens... Le triangle 3-4-5 est indéformable et, quelle que soit l'époque ou la religion, il porte le même nombre d'or sur sa bissectrice dorée !
Les Maîtres : A. Dürer et A. Rublev
Parce qu'il fut l'un des pionniers du système perspectif, les auteurs les plus prestigieux attribuent à Albrecht Dürer un esprit de performance et de progrès en rupture avec le passé. En réalité, au cotés du Réalisme de la Perspective, sur les mêmes oeuvres, le Maître de Nuremberg pratiquait la Géométrie Sacrée. Sa célèbre gravure « Melencolia I » respecte deux systèmes de composition à la fois, et ce n'est pas tout : deux autres gravures de la même époque et du même format échangent leurs calques avec elle ! Les lignes de perspective de « Melencolia » deviennent les lignes de la composition sacrée du « Chevalier, la Mort, et le Diable » (voir cette page) ! Le système perspectif et son objectivité réaliste ont masqué pendant cinq siècles l'authentique message de Albrecht Dürer.

Un autre Maître de la Géométrie Sacrée a précédé Dürer. Andreï Rublev expose dans sa « Sainte Trinité » les éléments de composition que l'on retrouve dans « Melencolia § I ». Cette géométrie est aussi celle des Tarots de Marseille, dont Dürer est l'auteur de la version de référence (Le jeu de Conver)... Des calques de Trinité (des tracés) ont vraisemblablement transité par Constantinople (la Russie lui était liée depuis sa naissance). Les documents auraient échoué à Venise quand la chute de l'Empire Byzantin à poussé ses Savants à l'exil. C'est en Italie du nord que Dürer en quête de ce Savoir aurait trouvé son Graal (voir l'intro du ebook) ...


« La sainte Trinité », du peintre Andrei Rublev.


« La sainte Trinité », de Andreï Rublev
La gravure « Melencolia I » de l'artiste Albrecht Dürer.
Dessin préparatoire de « Melencolia I »
par Albrecht Dürer
Publications sur internet
Année 2010
24/06 - Ouverture de melencolia.org
flècheLe Polyèdre de Dürer et son Triptyque de gravures
Ouverture de web-astrologie.com
flècheJohannes Kepler crée la Science à Prague
25/07 - Ouverture de art-renaissance.net
flècheLa Géométrie Comparée
Ouverture de andrei-rublev.com
flècheÉtude de la Vierge de Vladimir
21/08 - Sur web-astrologie.com :
flècheLe zodiaque des Mégalithes du Mont-Saint-Michel
Sur art-renaissance.net
flècheLa Géométrie du paléolithique et de l'Égypte Antique
21/09 - Sur jacquier.org
flècheLe Nombre d'Or, le Triangle Sacré et la Géométrie Sacrée

Année 2014
31/01 - Sur jacquier.org
flècheCompte-rendu de l'installation «MELENCOLIA de»
Sur melencolia.org
flèchePublication du ebook «DÜRER ET SES TAROTS»