Dessin aquarellé

Menu
signature du peintre
« Femme lyre » : Ce dessin comporte une des premières compositions géométriques du peintre.
Zoom next back

« Femme lyre » - 55 x 76 cm

La composition de cette oeuvre, datant des années 90, est un dialogue entre les proportions √3 et Phi, le nombre d'or. 25 ans plus tard, Yvo Jacquier travaille avec des mathématiciens, et ils rassemblent les preuves scientifiques de la féminité de √3.
Composition 1 composition de la √3
Composition 2 composition de Phi
Clear

La géométrie est entrée lentement dans le travail du peintre, petit à petit, dans les années 90. quelques dessins de cette époque mélangent des éléments de géométrie sans qu'il soit possible de les unir - sur un même quadrillage. Seuls quelques exemples comme celui-ci montrent une structure claire et expressive. Rappelez-vous que le peintre ignorait jusqu'à l'existence même de cette géométrie.

Maintenant, après l'aventure de recherche sur les peintres de la Renaissance, toutes les oeuvres s'accordent à cette « musique des sphères ».